Un des volets importants de Demisenya est l’aide à l’enfance délaissée du Mali.

Notre aide se tourne majoritairement vers les enfants qui sont dans les centres d’accueil et de placement, qu’ils soient adoptables ou non.

En effet, l’Etat Malien n’est pas en mesure de subvenir à l’ensemble des dépenses. C’est pourquoi vos dons sont essentiels. 

Vos dons sont intégralement reversés à l’enfance délaissée. L’orientation des dons est votée chaque année par les membres de l’association lors de l’assemblée générale.

Chaque parent peut aussi être un relais de l’association et organiser des actions permettant de soutenir l’enfance au Mali.

En 2016, l’aide de Demisenya s’est élevée à 43002,50 euros :

  • Rémunération (salaires et charges) de 9 nourrices : 15600 euros
  • Achat de lait et de céréales pour le CAPF : 12000 euros
  • Fourniture de lait pour la cantine nutritionnelle : 2000 euros
  • Indemnités de la pédiatre : 4600 euros
  • Contribution au programme de Santé Sud : 5000 euros
  • Fourniture de couches et de draps : 2072,50 euros
  • Achat d’une machine à laver : 700 euros
  • Fourniture de 2 gazinières : 250 euros
  • Acheminement de colis via la messagerie médicale et de compléments alimentaires via ASF : 780 euros

En 2015, Demisenya a aidé la pouponnière à hauteur de 45220 euros, répartis comme suit :

  • Rémunération de 9 nourrices (salaire et charges) : 15600 euros
  • Indemnités du pédiatre : 4600 euros
  • Fourniture de lait et alimentaire : 12000 euros
  • Cantine nutritionnelle : 3000 euros
  • Participation au programme de Santé Sud : 5000 euros
  • Equipement des chambres : 2120 euros
  • Achat de 11 matelas : 400 euros
  • Achat de couches : 2500 euros

En 2014, l’aide apportée par Demisenya s’est élevée à 40440 euros, répartis comme suit :

  • rémunération (salaires et charges) de 9 nounous du CAPF1 pour 15000 euros
  • achat de lait et céréales pour le CAPF1 pour 12000 euros
  • fourniture de lait pour la cantine nutritionnelle pour 2000 euros
  • prise en charge d’un médecin intervenant au CAPF1 pendant 6 mois pour 2300 euros
  • poursuite de l’aménagement de la cour pour 2000 euros
  • équipement des chambres en lits, berceaux et armoires pour 2960 euros
  • fourniture de blouses, draps et couches pour 3180 euros
  • aide d’urgence en lait pour le CAPF2 pour 1000 euros

livraisonlaitcapf2014.jpg

 

En 2013, l’aide apportée par Demisenya au CAPF1 s’est élevée à 44315 euros auxquels se sont rajoutés 1500 euros pour des aides d’urgence aux pouponnières privées.

Grâce au legs Degas, fondateur de Demisenya, et à un don supplémentaire de l’association “Laubach, Culture, Lecture”, la cour de la pouponnière a pu être aménagée pour un montant de 5915 €, permettant aux enfants de jouer à l’extérieur.

avantcapf.jpg

avant

aprescapf.jpg

 après

Photos : Santé Sud  ©

Nous avons assuré la prise en charge des salaires et charges sociales de 9 auxiliaires (nourrices) pour un montant de 15900€

Par ailleurs, nous avons assuré : 

  • l’achat de lait maternisé et de céréales pour 14000€
  • l’achat de médicaments pour 2400€
  • la fourniture de matériel de puériculture pour 1300€
  • une participation au programme d’appui réalisé par Santé Sud pour 4800€

 

En 2012, l’aide apporté par Demisenya au CAPF1 a été de 48750 euros qui se décomposent comme suit :

  • 13800 € pour l’achat de lait maternisé et de céréales
  • 20740  € pour la participation aux salaires (et charges INPS) de 12 auxiliaires (nourrices)
  • 7210 € pour l’achat de médicaments
  • 7000 € pour la participation au programme d’appui réalisé par Santé Sud

 

En 2011, nous avons maintenu nos actions vers la pouponnière CAPF. Nous avons renforcé nos actions vers deux points prioritaires : la formation du personnel (hygiène etc) via le projet “Développement d’une approche intégrée et préventive de l’abandon d’enfants au Mali” mené par Santé Sud et la santé des enfants via une augmentation importante du budget pharmacie.

L’aide apportée par Demisenya au CAPF1 a été de 48300 euros qui se décomposent comme suit :

  • 20700 € pour la participation aux salaires (et charges INPS) de 12 auxiliaires (nourrices)
  • 12900 € pour du lait maternisé et des céréales infantiles
  • 8700 € pour des médicaments
  • 6000 € pour le projet “Développement d’une approche intégrée et préventive de l’abandon d’enfants au Mali” mené par Santé Sud (formations + participation au salaire du médecin au premier semestre)

 

En 2010, Demisenya a versé 47300 euros à destination du Mali. Cette somme s’est répartie en :

  • 42300 euros pour la pouponnière d’Etat (CAPF) qui  se décomposent en :
    • 20700 euros pour la participation aux salaires (charges INPScomprises) de 12 nourrices de la pouponnière
    • 17300 euros pour des achats de lait et de céréales pour la pouponnière et la cantine nutritionnelle
    • 4300 euros pour des achats de médicaments
  • 5000 euros à Santé Sud afin de les soutenir dans leurs engagements auprès du CAPF. Cet argent a servi à payer 6 mois du salaire d’un médecin à temps plein, ainsi qu’une participation aux actions de formation.

 

En 2009, cela a été près de 39000 euros :

  • Le Centre d’Accueil et de Placement Familial (pouponnière d’Etat) : 35720 euros dont 22080 euros pour la participation aux salaires de 12 nourrices de la pouponnière, 10640 euros pour des achats de lait pour la pouponnière et la cantine nutritionnelle et 3000 euros pour des achats de médicaments.
  • La pouponnière ASSUREME : 1500 euros dont 1000 euros pour des achats de lait et 500 euros pour des achats de médicaments.
  • La pouponnière ASE MALI1500 euros dont 1000 euros pour des achats de lait et 500 euros pour des achats de médicaments.

 

En 2008, nos actions ont été très majoritairement dirigées vers la pouponnière d’Etat et la cantine nutritionnelle. Pour la première année,  des dons ponctuels sous forme matérielle (boîtes de lait et médicaments) ont aussi été dirigés vers la pouponnière ASSUREME.

Grâce à vos parrainages, vos dons et les ventes diverses, en 2008 Demisenya a versé plus de 30000 euros aux enfants.

 

Depuis 2005un parrainage a été mis en place car ce mode de dons est un engagement et, à ce titre, il s’inscrit dans la durée. Cela nous permet de mener des actions sur le long terme comme assurer le salaire mensuel (charges comprises) de 12 nourrices à la pouponnière d’Etat 9 nourrices depuis 2013).

Demisenya participe à la cantine nutritionnelle, qui fonctionne à nouveau depuis 2013.

NB : en 2011, compte tenu des difficultés qu’a traversé le CAPF1, la cantine nutritionnelle n’a pas été fonctionnelle pendant de longues périodes, puis elle a été arrêtée. Elle reprend progressivement depuis 2013.

 

Entre 2002 et 2005, nous avons fait appel à vos dons ponctuels pour travailler sur le projet d’agrandissement de la Pouponnière d’Etat de Bamako (construction et équipement d’un nouveau bâtiment) .

pouponniere_construction.JPG février 2005

nouvelle-poup.jpg août 2005

MAJ 04/02/17 FM

Please see the sidebar for other sub pages.