janvier 2010

Communiqué MASF sur HAITI du 21 janvier 2010

 

Le MASF a pris acte avec stupéfaction des déclarations de Monsieur Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes, lors de la séance du mercredi 20 janvier à l’Assemblée Nationale, concernant les priorités d’évacuation des enfants haïtiens en cours d’adoption.

Le MASF considère que TOUS les enfants qui ont bénéficié d’un jugement d’adoption prononcé par les instances haïtiennes avant le séisme, doivent être indifféremment évacués, qu’ils aient été confiés à leurs parents via un OAA ou par une démarche individuelle. Tous les enfants apparentés devront faire au plus vite l’objet d’un traitement particulier en concertation avec les autorités haïtiennes.

Tout autre critère que celui de l’urgence médicale ne saurait constituer un ordre de priorité.

Les propos discriminatoires tenus hier par le ministre à l’égard d’un certain nombre de familles en démarche d’adoption sont contraires aux principes fondateurs de notre République. Il y a en France trois voies possibles, officielles et légales pour adopter à l’international : Organismes Autorisés pour l’Adoption (OAA), Agence Française de l’Adoption (AFA), et démarche individuelle (DI). Depuis plus de trente ans, des milliers de familles ont adopté en toute transparence leurs enfants par démarche individuelle, dans plus de 70 pays. Le MASF ne peut accepter un discours qui range d’un côté « les bons adoptants » et de l’autre « les voleurs d’enfants ». Cette image calomnieuse de la démarche individuelle est gravement dommageable pour les enfants adoptés par cette voie et pour leurs familles.

En conséquence, s’agissant des enfants haïtiens en cours d’adoption dans ce contexte si particulier, le MASF demande que TOUS les dossiers transmis via un OAA ou par DI soumis au contrôle des autorités fassent l’objet du même traitement.

HAITI - Communiqué MASF

Communiqué MASF sur HAITI du 18 janvier 2010

Le MASF est très affecté par la catastrophe qui frappe Haïti. Ses pensées vont vers l’ensemble de la population haïtienne directement touchée, blessée ou endeuillée, vers les familles adoptives et leurs enfants d’origine haïtienne, et bien entendu vers les familles adoptantes dont les futurs enfants sont encore en Haïti. Il s’associe au deuil de celles dont l’enfant est décédé.

Conscient de l’angoisse et du désarroi légitimes des familles en cours de procédure, le MASF les assure de sa solidarité. Associé à la réunion qui a eu lieu samedi 16 janvier 2010 au MAEE sur la situation des enfants en attente d’adoption en Haïti, il y a exprimé son désir de voir finalisées, dès que cela sera possible, les procédures entamées. Il rappelle que seules les autorités haïtiennes sont en mesure de décider d’un traitement spécifique de ces dossiers, qu’il espère la mise en place très rapide d’un tel traitement mais est conscient que dans le contexte actuel une évacuation par décision unilatérale ne peut être envisagée.

Le MASF n’oublie pas que cette catastrophe ne touche pas uniquement les enfants en attente d’adoption mais qu’elle concerne le peuple haïtien dans sa totalité. Il salue le travail effectué par les secouristes pour tous les enfants qui sont la priorité des humanitaires comme l’a souligné le Quai d’Orsay.

Il assure les familles de son soutien et de sa présence active auprès des autorités françaises pour qu’en concertation avec les autorités haïtiennes, elles trouvent les moyens de mener les procédures en cours à terme et au plus vite, avec toute l’humanité et la souplesse requises par la situation.

______

 Demisenya est membre du MASF.

Haïti

Demisenya est très touchée par la catastrophe qui frappe Haïti. Nos pensées vont vers l’ensemble de la population haïtienne ainsi que les familles adoptives d’enfants d’origine haïtienne particulièrement celles dont les enfants sont encore en Haïti.

DVD “genèse d’une adoption” sera de nouveau disponible

Le film de Séverine Vermesch “genèse d’une adoption” sera de nouveau disponible. En effet, le CA de Demisenya a décidé, suite à une forte demande, de remettre le dvd sous presse.

Le prix en est de 13 euros, auquel il convient de rajouter les frais de port et d’emballage.

Pour tout renseignement : dvd@demisenya.org

Le bon de commande se trouve dans la boutique : http://www.demisenya.org/boutique/

Comme à notre habitude, nous reversons les bénéfices de la vente au profit de l’enfance délaissée du Mali.

Nous vous souhaitons par avance un bon visionnage.

Statistiques 2009

adoptions-mali-09_12_31.jpg

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Le SAI vient de publier les statistiques 2009.

Comme prévu, les chiffres sur le Mali sont en très nette amélioration (+62,5%). On revient enfin aux valeurs d’avant la création de l’AFA ce qui est normal puisque le nombre d’enfants adoptables est toujours stables au Mali.

Pour les chiffres de l’adoption internationale, la chute du nombre d’adoptions se confirme (-7,8%). Une des conséquences est que le Mali devient le 6ème pays d’origine pour la France et représente 3,8% des adoptions à l’international.

De nouvelles données intéressantes ont été apportées sur l’âge des enfants et l’âge des adoptants. Voici les graphiques pour le Mali.

adoptions-mali-09_12_31_adoptes.jpg

adoptions-mali-09_12_31_adoptants.jpg

De manière globale, la répartition des adoptions internationales entre les 3 voies (individuelle, OAA ou AFA) n’est pas explicitement donnée. Si l’AFA réalise 17% des adoptions et avec la connaissance des chiffres à fin octobre 2009, on peut néanmoins en déduire que les OAA doivent faire 42% et que les individuels 41%.

A noter que pour le Mali, seul l’AFA est habilitée à réaliser des adoptions (100% des adoptions au Mali sont réalisées par la voie AFA).

Incendie à la pouponnière d’Etat

Un incendie s’est déclaré à la pouponnière d’Etat le vendredi 1er janvier.
Les enfants ont pu être évacués rapidement, et ce dans les meilleurs conditions. Fort heureusement il n’y a aucune victime, ni blessé.
L’incendie a détruit une partie de l’ancien bâtiment qui abritait notamment la cuisine ainsi que le magasin de stockage des fournitures (denrées alimentaires) et matériels (vêtements, biberons, transats, jouets).
Grâce à l’intervention rapide et efficace des pompiers, le feu n’a pu se propager aux autres bâtiments.

Les besoins à venir de la pouponnière seront certainement conséquents. Aussi nous vous invitons si vous le pouvez à effectuer un don à notre association. Nous pourrons ainsi agir rapidement et transmettre l’argent à la pouponnière.

Voici l’adresse à laquelle vous pouvez envoyer vos dons :

Association DEMISENYA
Chez Marie-Reine Fleisch
33 rue des Loges
54210 SAINT-NICOLAS- DE-PORT

Pour tout renseignement : parrainage@demisenya.org , nous vous rappelons que vos dons ouvrent droit à une réduction d’impôts.

Une autre façon d’apporter votre aide à la pouponnière, l’achat de notre calendrier 2010 et de nos lots de cartes de voeux au prix de 10 euros chacun.

Nous vous remercions pour votre mobilisation.

Le Conseil d’Administration de Demisenya.

Article de presse : http://www.maliweb.net/category.php?NID=54947&intr=