AFA

Lettre de l’AFA n°22

La lettre de l’AFA n°22 vient de paraître.

Au sommaire :

  • Les missions de l’AFA : Philippines, Bulgarie, Haïti, Colombie
  • L’AFA en bref
  • Séminaire d’automne 2015 de l’AFA
  • Les derniers enfants venus du Mali
  • Nos enfants venus d’Asie, de Colombie
  • Témoignage : adoption d’un enfant grand au Vietnam

Lien direct de la lettre ici (clic).

Lettre de l’AFA n°21

La lettre de l’AFA n°21 vient de sortir. (cliquez sur le texte en bleu)

Au sommaire :

  • Editorial de Michelle Meunier  p. 1
  • Les voeux de Béatrice Biondi p. 2
  • Le Conseil d’Administration de l’AFA p. 2 
  • Les statistiques 2014 p. 3
  • Les missions AFA p. 4
  • Les appels à candidature  p. 5
  • Des nouvelles de Bulgarie  p. 5
  • La préparation des familles  p. 7
  • Comment l’AFA communique ?  p. 8
  • Vos voeux p. 13

Lettre de l’AFA n°20

La lettre de l’AFA n°20 vient de sortir. (cliquez sur le texte en bleu)

Au sommaire :

  • Editorial
  • Les missions de l’AFA p.2
  • Les formations Haïti p.4
  • Le séminaire d’automne p.6
  • Parcours de formation p.10
  • Nouvelles du Mali p.12
  • L’AFA en bref p.12
  • L’espace junior est né p.12
  • La fresque murale p.13
  • Nos enfants venus d’Europe p.14
  • Nos enfants venus d’Afrique p.15
  • Nos enfants venus d’Amérique p.16

 

Haïti : reprise prochaine des adoptions.

Le SAI a publié hier un communiqué informant de la reprise des adoptions en Haïti à compter du 15 janvier 2013. Toutefois, il faudra attendre que les OAA et l’AFA aient obtenu leur accréditation par l’IBESR avant de pouvoir déposer un dossier.

NB : l’adoption en individuel n’y est plus possible.

Pour plus d’informations, allez sur la fiche Haïti du site diplomatie.gouv.fr (cliquez)

Vous trouverez ici  (cliquez) le communiqué de l’AFA.

Arrêt des adoptions au Mali : communiqué officiel de l’AFA

Vous le trouverez ici : http://www.agence-adoption.fr/home/spip.php?article464

Communiqué Mali (7 décembre 2012)

Lors du Conseil d’Administration Extraordinaire du 8 novembre 2012, il avait été convenu que le SAI solliciterait de l’Ambassadeur de France au Mali qu’il effectue une démarche auprès de Madame ALWATA Ichata SAHI, Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, afin de lui demander de bien vouloir envisager une dérogation pour tous les dossiers sélectionnés lors des commissions de 2009, 2010 et 2012.

La ministre malienne a fait savoir à l’Ambassadeur de France au Mali que les demandes d’adoption pour lesquelles aucun jugement du tribunal n’a été prononcé, ne pourront être traitées et qu’aucune dérogation ne sera possible.

De l’avis du SAI, et compte tenu des informations qu’il lui a transmises, l’AFA se trouve dans l’obligation de respecter la décision des autorités maliennes estimant ne plus devoir donner suite aux dossiers des familles sélectionnées, et est donc contrainte d’arrêter les procédures d’adoption dans ce pays.

Consciente du grand désarroi dans lequel se trouvent les familles après tant de mois d’attente, l’AFA a mis en place une cellule psychologique et une cellule d’écoute à leur disposition au 01 44 78 61 26, au 01 44 78 61 58 et au 01 44 78 61 40.

Entrée en vigueur du nouveau Code des personnes et de la famille au Mali

Demisenya a relayé durant l’année 2012 les communiqués de l’AFA et du SAI informant des risques qui pèsent sur la poursuite de l’adoption internationale au Mali suite au projet de loi portant Code des personnes et de la famille.

Ce risque est devenu réalité : les autorités maliennes ont fait part de l’entrée en vigueur du nouveau Code des personnes et de la famille. Son article 540 limite l’adoption internationale aux seuls ressortissants maliens résidant à l’étranger.

Les communiqués de l’AFA et du SAI sont diponibles aux adresses suivantes :

http://www.agence-adoption.fr/home/spip.php?article449

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/enjeux-internationaux/adoption-internationale-2605/comment-adopter-a-l-etranger/les-fiches-pays/fiches-pays-adoption/article/mali

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/enjeux-internationaux/adoption-internationale-2605/actualites-21551/les-breves

Le Mali est un pays souverain qui traverse actuellement de graves difficultés. En tant qu’association de familles attachées au Mali, il ne revient pas à Demisenya de commenter le nouveau Code des personnes et de la famille. En revanche, Demisenya, APPO pour le Mali, exprime son inquiétude pour l’avenir des enfants abandonnés.

D’autre part Demisenya demande que le nouveau Code des personnes et de la famille ne s’applique pas rétroactivement aux postulants retenus en commission antérieurement à la loi et qui sont toujours en attente d’apparentement. Demisenya s’est enquis auprès de l’autorité centrale française des conditions dans lesquelles les autorités maliennes envisagent l’application de la loi pour chacune des situations : postulants ayant reçu une proposition d’enfant et postulants sélectionnés en commission avant la loi. Demisenya souhaite que ces projets puissent aboutir dans des délais rapides et qu’une information claire soit apportée à chacun dans les prochaines semaines.

Enfin, dans ces moments difficiles pour le pays, Demisenya demande aux familles qui soutiennent l’enfance délaissée malienne de maintenir leur engagement. Les enfants et ceux qui prennent soin d’eux en ont plus que jamais besoin.

 

 

Lettre de l’AFA n°14

La lettre de l’AFA n°14 vient de sortir.

Au sommaire :

  • Campagne d’information AFA : “accepter l’enfant comme il est…”
  • Tout savoir sur la campagne de sensibilisation à l’adoption des enfants à besoins spécifiques
  • Réunion des correspondants locaux AFA à l’étranger (CLE) à Paris
  • Journées d’automne des correspondants départementaux AFA
  • Confirmation annuelle 2012 des projets
  • Une délégation du DSDW reçue à l’AFA
  • Nos enfants du bout du monde, vos témoignages…

Nouvelle commission au Mali

Une commission s’est tenue au Mali le 23 mai 2012 et a sélectionné 71 dossiers.

L’AFA vient de donner l’info sur son site : http://www.agence-adoption.fr/home/spip.php?article435

MALI : 71 dossiers d’adoptants français sélectionnés lors de la commission du 23 Mai 2012

Une commission au Mali s’est réunie le 23 Mai dernier. Elle a sélectionné 71 dossiers d’adoptants français.

Ces derniers seront avisés personnellement par courrier et via leur espace personnel (www.agence-adoption.fr), sous huit jours.

Les postulants sur le Mali sont invités à vérifier que leur confirmation annuelle d’agrément a bien été faite auprès de leur Conseil Général et transmise à l’AFA.

Aucune information relative à cette liste ne sera communiquée par téléphone.

Quelques précisions si vous faites partie des 71 candidats à l’adoption retenus lors de cette commission du 23 Mai 2012 :

Les attributions d’enfants se feront au fur et à mesure que des enfants maliens seront déclarés juridiquement adoptables. Seule l’AFA est autorisée à transmettre les propositions d’enfants aux adoptants, les avocats ne peuvent, en aucun cas, servir d’intermédiaire entre eux et la DNPEF à cette étape de la procédure.

Il est interdit de prendre contact avec une pouponnière avant toute proposition d’enfant (article 29 de la Convention de La Haye de 1993). S’il apparaissait qu’un enfant a été identifié ou réservé à des adoptants, la procédure d’adoption serait remise en cause.

Pour ceux qui souhaitent être représentés par un avocat pour la procédure judiciaire locale (c’est-à-dire après la transmission de la proposition d’enfant par l’AFA), il est conseillé de prendre contact avec le Consulat Général de France à Bamako qui détient une liste d’avocats spécialisés en adoption internationale.

POUR RAPPEL :

659 dossiers en traitement dans le pays d’origine en attente d’une commission ;

37 dossiers sélectionnés à la Commission du 25 septembre 2009, en attente d’un apparentement ;

8 dossiers sélectionnés à la liste additive du 15 octobre 2010, en attente d’un apparentement ;

13 apparentements ont été réalisés depuis le début de l’année 2012. Au vu du nombre encore important de dossiers en attente d’une commission ou d’un apparentement, il n’est toujours pas envisageable pour l’AFA d’envoyer de nouveaux dossiers.

TRES IMPORTANT :

Selon la Lettre de Juin du SAI, « le récent putsch militaire au Mali, et la solution de transition qui lui a succédé, ôte actuellement toute visibilité aux perspectives de l’adoption internationale dans ce pays, déjà compromises aux termes d’un projet de loi signé par le président déchu mais non encore approuvé par le parlement. »

Bilan attente adoption Mali juin 2012

Dossier unique AFA, suite

Après EFA, Coeur Adoption, le MASF, Demisenya, c’est au tour de l’APAER de réagir et de publier un communiqué, marquant à leur tour leur positionnement contre cette décision.

Vous le trouverez ici : http://apaer.org/mailing120415_dossier_unique.html

Mise en place du dossier unique par l’AFA

L’agence Française d’Adoption a mis en place le dossier unique le 2 avril 2012.

Après la fermeture de plusieurs pays à la démarche individuelle ces dernières années, et dans un contexte de fléchissement marqué de l’adoption internationale, cette mesure réduit encore davantage les possibilités d’action et d’espoir des candidats. Elle fait aussi peser sur chaque postulant sélectionné pour un pays AFA le risque de devoir reprendre à zéro un projet en cas de fermeture ou de modification des conditions d’adoption dans ce pays.

Demisenya a adressé le 3 avril à l’AFA un courrier exprimant notre opposition à cette mesure qui semble répondre davantage à une logique de réduction quantitative de la demande qu’à une recherche de la qualité de l’adoption. Nous avons demandé un assouplissement de la règle du dossier unique dans les cas spécifiques d’une fermeture d’un pays à l’adoption internationale avec la France, ou d’une suspension concrète (en pratique sinon en droit) pendant plus de 3 mois de l’adoption internationale, ou d’une modification des conditions d’adoption par un pays, afin que les candidats dans ce pays puissent y conserver leur dossier dans l’attente de la réouverture ou de la reprise des adoptions, et simultanément, s’ils le souhaitent, déposer un projet dans un autre pays AFA. Nous attendons désormais une réponse.

Pour en savoir plus :

http://www.agence-adoption.fr/home/spip.php?article428

Les associations d’adoptants s’accordent à dénoncer cette mesure :

La réponse d’EFA

La réponse de Coeur Adoption

La réaction du MASF

(maj 12/04/12 : ajout réaction du MASF)

Next »