La rencontre de Nanterre du dimanche 20 juin était un vrai succès. Plus de 150 personnes étaient au rendez-vous venant des quatre coins de la France et même d’au-delà de nos frontières.
Comme prévu, nos amies maliennes Mesdames Diallo, Bouaré et Sow étaient présentes ainsi que Mamadou Keïta, le correspondant local de Demisenya.

img_1237.jpg

Il y avait des parents, des enfants, des futurs parents, des grands-parents, des oncles et tantes, des parrains et marraines, des cousins et des cousines…
Cette diversité montre bien l’implication de la famille élargie et la convivialité de ces rencontres.
Le soleil n’était malheureusement pas de la partie mais la chaleur était dans nos coeurs !

Le programme de la journée était chargé. Après un rapide accueil, l’heure de l’apérif a sonné suivie du pique-nique puis d’une petite photo de groupe.
Ensuite, l’assemblée s’est séparée en deux.
D’un côté les enfants et quelques parents comblés qui ont pu faire des jeux.
Plusieurs stands étaient proposés : la pêche à la ligne et ses cadeaux, le chamboule tout, le maquillage, les coloriages… mais ce qui a largement occupé les enfants est la descente en roulade de la petite colline et quelques conciliabulles dont ils auront gardé le thème secret. Après tout, il n’y a pas que les adultes qui ont des choses sérieuses à se dire !

img_1217-copie.jpg

De l’autre côté, dans le théâtre, les adultes ont pu discuter avec la délégation.
Après une rapide présentation de Demisenya et des actions humanitaires actuelles et futures, les échanges ont commencé.
Les traditionnelles questions sur la date de la prochaine commission ou l’état d’avancement de la précédente commission ont été posées mais la discussion s’est ouverte sur beaucoup d’autres sujets : la procédure d’adoption, la pouponnière, les enfants à besoins spécifiques, les lois nationales et internationales réglementant l’adoption, l’origine des enfants adoptables, l’obligation de donner des nouvelles de l’enfant adopté…
Tous ces échanges très intenses ont probablement permis à chacun de mieux comprendre la problématique de la protection de l’enfance et de l’adoption au Mali.

A 17h00, le nettoyage des lieux a commencé. Dans le même temps, la troupe de l’Opéra du Sichuan sortait toute costumée pour le plus grand plaisir des enfants (et des adultes) encore présents. Alors qu’une maman disait à sa fille de dire au revoir car elle devait rentrer celle-ci déclarait : “c’est pas juste, j’ai même pas eu le temps de jouer avec mes copains”. C’est vrai, la journée était déjà finie, trop vite écoulée. La délégation repartait avec le livre de photos des 10 ans de Demisenya.

 img_2716.jpg


Nous remercions chaleureusement le Théâtre des Amandiers (http://www.nanterre-amandiers.com) d’avoir mis à notre disposition une partie de ses locaux et jardin pour notre manifestation.