L’agence Française d’Adoption a mis en place le dossier unique le 2 avril 2012.

Après la fermeture de plusieurs pays à la démarche individuelle ces dernières années, et dans un contexte de fléchissement marqué de l’adoption internationale, cette mesure réduit encore davantage les possibilités d’action et d’espoir des candidats. Elle fait aussi peser sur chaque postulant sélectionné pour un pays AFA le risque de devoir reprendre à zéro un projet en cas de fermeture ou de modification des conditions d’adoption dans ce pays.

Demisenya a adressé le 3 avril à l’AFA un courrier exprimant notre opposition à cette mesure qui semble répondre davantage à une logique de réduction quantitative de la demande qu’à une recherche de la qualité de l’adoption. Nous avons demandé un assouplissement de la règle du dossier unique dans les cas spécifiques d’une fermeture d’un pays à l’adoption internationale avec la France, ou d’une suspension concrète (en pratique sinon en droit) pendant plus de 3 mois de l’adoption internationale, ou d’une modification des conditions d’adoption par un pays, afin que les candidats dans ce pays puissent y conserver leur dossier dans l’attente de la réouverture ou de la reprise des adoptions, et simultanément, s’ils le souhaitent, déposer un projet dans un autre pays AFA. Nous attendons désormais une réponse.

Pour en savoir plus :

http://www.agence-adoption.fr/home/spip.php?article428

Les associations d’adoptants s’accordent à dénoncer cette mesure :

La réponse d’EFA

La réponse de Coeur Adoption

La réaction du MASF

(maj 12/04/12 : ajout réaction du MASF)